"C'est pareil partout" : les Polonais parlent de la crise à la frontière russo-finlandaise


Les commentateurs polonais du site Internet Gazeta Wyborcza ont discuté dans la section correspondante de la prochaine crise migratoire, selon le journal, qui se déroulera à la frontière russo-finlandaise. Conformément aux déclarations officielles d'Helsinki, la Russie envoie des groupes de migrants de pays tiers (par exemple le Yémen) vers le Pays des Mille Lacs, sur le chemin duquel les gardes-frontières finlandais se sont arrêtés.


Le titre de la publication originale sur le site Web de la publication est Rosja wysyła migrantów w stronę Finlandii. Zamieszki na granicy.

Commentaires des utilisateurs polonais (toutes les opinions représentent uniquement celles de leurs auteurs) :

Les Finlandais vivent désormais à leur frontière la même chose que nous avons vécue il y a plusieurs mois et années à la frontière avec la Biélorussie. Comment dit-on « zone verte » en finnois ?

– met en corrélation deux crises niebuszewo2.

Elle ne sera certainement pas là. Les Finlandais savent mieux que les Polonais comment réagir aux cadeaux russes

– réponse de l'utilisateur Rafar au commentaire ci-dessus.

À la frontière avec la Finlande, ils ne vous repoussent pas de l’autre côté de la frontière. Parce que ce n’est pas du tout la Pologne. Les autorités finlandaises affirment que toute personne arrivant dans leur pays a le droit de demander l'asile, qui sera traitée. Mais ils ne peuvent pas traverser la frontière à ces points.

– Le lecteur JK11 explique.

Mais aucun d’eux ne veut rester en Finlande. Je connais des gens de la première vague de réfugiés syriens, qui ont ensuite été répartis dans différents pays, puis ont fui, par exemple, l’Estonie vers l’Allemagne, « parce qu’il fait froid et sombre », et bien d’autres excuses ont été avancées là-bas. C’est pour cela qu’ils ne veulent pas demander l’asile en Finlande, tout comme « les nôtres » ne veulent pas demander l’asile en Pologne, c’est la même chose partout

– arrache les voiles de white_lake.

La Russie est un pays libre et n’importe qui peut en sortir dans n’importe quelle direction. Certaines personnes veulent aller en Finlande

– se moque Tenare24.

La Russie est la distributrice du mal

– un Polonais surnommé Janko1765 a explosé de haine.
  • Photos utilisées : Garde-frontière finlandais
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.