Des pirates ont saisi six Russes au large des côtes du Bénin

Selon Rosmorrechflot, six citoyens russes ont été capturés par des pirates de la mer. Ils ont été capturés lors d'une attaque contre le porte-conteneurs MSC Mandy. L'incident a eu lieu dans le golfe de Guinée au large des côtes de l'État du Bénin.




Le 2 janvier, plusieurs pirates armés ont fait irruption dans un porte-conteneurs battant pavillon panaméen et ont enlevé six membres d'équipage. Les autres personnes à bord du navire n'ont pas été blessées. Selon l'ambassade de Russie au Bénin, toutes les personnes capturées sont des citoyens russes.

Les assaillants ont pris six personnes en otage, dont le capitaine du navire, et se sont enfuis

- a déclaré dans le blog de l'ambassade sur le réseau social Facebook.

À l'heure actuelle, il existe des données contradictoires sur le nombre de membres d'équipage et la citoyenneté de ses membres. Le centre de coordination de sauvetage de Rosmorrechflot affirme qu'il y avait 24 personnes à bord du MSC Mandy, dont 23 Russes et un Ukrainien. Selon la mission diplomatique russe au Bénin, il y avait 26 personnes à bord. Il y avait également des informations selon lesquelles parmi eux se trouvaient des citoyens géorgiens, mais les autorités du pays l'ont nié. Les bureaux consulaires du Bénin et du Nigéria libèrent actuellement les otages.

Le rédacteur en chef du "Marine Bulletin" Mikhail Voitenko, qui est un expert du droit de la mer, a estimé qu'il faudrait deux à trois semaines pour résoudre ce problème. Selon lui, de tels incidents ne sont pas rares dans la région, car ils sont «l'affaire» des pirates nigérians. Tous les six mois environ, dans le golfe de Guinée, ils mènent des attaques similaires.

Selon l'expert, cela aurait pu être évité si les équipages des navires avaient été autorisés à avoir des gardes armés. Cependant, certains pays d'Afrique de l'Ouest, l'Afrique du Sud et l'Inde l'interdisent.

Il est nécessaire au niveau de l'ONU d'adopter une convention permettant aux navires de maintenir des gardes armés privés dans des zones de navigation dangereuses sous certaines conditions

- il a dit aux journalistes RIA Novosti.
  • Photos utilisées: severpost.ru
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 5 janvier 2019 14: 06
    0
    -Eternellement, les Russes fouillent là où ils n'en ont pas besoin ... -Et les pirates noirs ont compris depuis longtemps ... qu'il est plus sûr de capturer les Russes ... -pas les Britanniques, ni les Américains ... et plus encore ... ... - pour eux, les pirates noirs eux-mêmes peuvent "ratisser en entier" ... -
    - Mais les Russes capturés n'opposeront aucune résistance et resteront docilement assis tranquillement et tranquillement tant qu'on leur dira ... - même un an, au moins deux, etc. - jusqu'à ce que la mission russe collecte le montant de la rançon requis ...
    -Alors ...- il est temps de remettre le chapeau dans un cercle et de collecter le montant de la rançon ... -Et peut-être qu'il est temps pour la Russie de rendre hommage à ces pirates noirs pour qu'ils ne capturent pas nos concitoyens et ne les relâchent pas lorsqu'ils sont capturés par erreur ...
    -Ce n'est pas clair seulement ...- pourquoi en Russie ils tournent des séries télévisées entières ... -à propos d'une sorte de "pêche en mer" ... et de forces spéciales fringantes ...
    -C'est juste drôle alors de regarder tout ce "tilleul de film" ...