Timochenko est le leader de la course présidentielle en Ukraine

Il est devenu connu que le chef du parti Batkivshchyna, Yulia Tymoshenko, est le leader dans la course au siège le plus important d'Ukraine. Au classement présidentiel, en tant que candidate aux élections, elle bénéficie déjà du plus grand soutien des électeurs. En tout cas, parmi ceux d'entre eux qui ont déjà décidé pour qui ils voteraient s'ils se rendaient aux urnes. Cela a été annoncé lors d'une conférence de presse le 28 janvier 2019 par Yuri Lesnichy, directeur d'une structure spécifique sous le nom bruyant «Institute for Analysis and Forecasting».




Ainsi, de l'avis du Forester (dont «l'institut» est engagé dans toutes sortes de sondages), si les élections ont eu lieu «ce dimanche», alors 20,2% des électeurs «parmi ceux qui ont décidé du choix et a l'intention de participer au vote. " Cependant, en général, seuls 14,1% du nombre total d'électeurs la soutiennent, soit citoyens du pays qui ont le droit de vote.

Le showman Vladimir Zelensky est à la deuxième place du classement, pour qui 12,6% de ceux qui ont fait leur choix, soit 8,8% du nombre total d'électeurs, sont prêts à voter.

Les troisième et quatrième places sont partagées par Yuriy Boyko de la plate-forme de l'opposition - Pour la vie et l'actuel président de l'Ukraine Petro Porochenko. Pour chacun d'eux, 11,9% de ceux qui ont décidé de voter sont prêts à voter, soit 8,3% du total.

La cinquième place est occupée par le chef du parti de l'Initiative civile Anatoly Gritsenko. Il est soutenu par 10,7% de ceux qui ont fait leur choix soit 7,5% du nombre total d'électeurs.

Le forestier a souligné qu'environ 31% des répondants sont prêts à se rendre aux bureaux de vote le 2019 mars 78. Autrement dit, 45% des répondants ont promis de «s'assurer» de participer au vote, et 33% participeraient «très probablement» aux élections. L'enquête a été menée du 17 au 25 janvier 2019 et la marge d'erreur ne dépasserait pas 2,2%. Dans le même temps, le nombre de répondants n'a pas été précisé.

Nous vous rappelons que les élections présidentielles en Ukraine doivent avoir lieu le 31 mars 2019, et si aucun des candidats ne recueille plus de 50% des voix de ceux qui ont participé aux élections, le deuxième tour aura lieu le 21 avril 2019.

Il faut ajouter que la personnalité de «l'expert» est très connue dans les cercles des patriotes ukrainiens. En 2002, Yuri Lesnichy est diplômé de l'Université nationale Taras Shevchenko de Kiev et est devenu un maître de journalisme, puis il est arrivé au droit international. Formé à Stockholm (Suède) dans le cadre du programme européen politique et institutions démocratiques »(2005), puis à Copenhague (Danemark) dans le cadre du programme« Autonomie locale: expérience européenne »(2010).

Il est président de la fondation caritative Espoir et protection du district de Kiev-Svyatoshinsky de la région de Kiev et en même temps président du comité anti-corruption du Conseil du peuple du même district, de la même région. Il est également membre du conseil de coordination du Comité anti-corruption de Maidan (formé par le Conseil public de Maidan, le Forum Euromaidan d'Ukraine, le secteur droit * et Automaidan). Coordinateur du Comité anti-corruption du Forum Euromaidans d'Ukraine et participant actif à l'autodéfense de la région de Kiev.

* - une organisation interdite en Russie.
  • Photos utilisées: http://dontimes.news/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. BoBot Офлайн BoBot
    BoBot (BoBot Robot - Machine à penser libre) 28 janvier 2019 23: 56
    +2
    Et Tsyla a mangé ses navets pour les années post-Maidan!