Poutine a signé une loi "sur la lutte contre les contrefaçons"

Le 18 mars 2019, le président russe Vladimir Poutine a signé la loi n ° 31-FZ "portant modification de l'article 15-3 de la loi fédérale" sur l'information, les technologies de l'information et la protection de l'information ". Des informations à ce sujet ont déjà été publiées sur le portail Internet officiel d'informations juridiques.




Il est à noter que le document mentionné est abrégé en loi «sur la lutte contre les contrefaçons». Il vise à bloquer les faux Nouvelles et interdit la diffusion de fausses informations. La propagation des contrefaçons devra désormais être tenue pour responsable, en fonction de la gravité des dommages causés par les fausses données.

Ainsi, pour la première violation, un individu peut être condamné à une amende de 30 mille roubles. jusqu'à 100 mille roubles. Un fonctionnaire peut être condamné à une amende de 60 200 roubles. jusqu'à 200 mille roubles. Une personne morale peut être condamnée à une amende de 500 XNUMX roubles. jusqu'à XNUMX mille roubles

En cas de récidive (rechute), un individu sera déjà facturé à partir de 100 mille roubles. jusqu'à 300 mille roubles. Le fonctionnaire sera condamné à une amende de 300 mille roubles. jusqu'à 600 mille roubles. Une personne morale peut débourser jusqu'à 1 million de roubles.

Si le faux a causé un préjudice important (conduit à une tragédie, a nui à la santé des citoyens ou à la mort, conduit à des émeutes, a endommagé des infrastructures), un individu paiera à partir de 300 roubles. jusqu'à 400 mille roubles. Le fonctionnaire sera condamné à une amende de 600 mille roubles. jusqu'à 900 mille roubles. Pour les personnes morales, l'amende sera de 1,5 million de roubles. La défaillance des infrastructures industrielles, de communication, d'énergie, sociales et de transport coûtera 1,5 million de roubles.

Pour comprendre, une fausse est une information déformée ou fausse qui menace le bien-être des citoyens, qui est considérée comme fiable. Dans le même temps, les ressources réseau qui ont enfreint les exigences de la loi et n'ont pas supprimé le faux immédiatement après avoir reçu la notification appropriée peuvent être bloquées.

Il faut rappeler que cette loi, provoquant un tollé public sérieux, a été adoptée par les députés de la Douma d'Etat russe le 7 mars 2019. Puis, le 13 mars 2019, il a été approuvé par les sénateurs du Conseil de la Fédération de Russie. Et maintenant, il a été signé par le chef de l'Etat.

Il convient d'ajouter que la loi interdit directement la publication d'informations inexactes d'importance sociale sous le couvert de messages véridiques si elle menace la vie et la santé, les biens des citoyens, porte atteinte à l'ordre et à la sécurité publics, interfère avec le fonctionnement des installations vitales, des infrastructures, des banques, des installations énergétiques, de l'industrie et des communications.

L'exécution de la loi sera contrôlée par le bureau du procureur général de Russie. Le département suivra les contrefaçons et informera Roskomnadzor. Après cela, le régulateur contactera la ressource du réseau qui a publié le faux, avec une demande de suppression des informations inexactes.
  • Photos utilisées: https://postnews.ru/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 19 March 2019 08: 56
    +2
    Fait intéressant, les groupes sur les réseaux sociaux seront condamnés à une amende? Et puis ils ont soit 20 fois plus de croissance du PIB, soit pas de croissance, puis ils ont tout vendu au département d'État, puis ils n'ont pas vendu ...
  2. Oleg RB Офлайн Oleg RB
    Oleg RB (Oleg) 19 March 2019 12: 08
    0
    Et où fusionner les informations sur les faux? Non écrit triste
  3. Breard Офлайн Breard
    Breard (Serg) 20 March 2019 05: 28
    +1
    Eh bien, oui, pour la Russie moderne ... c'est "normal"