Mobilisation annoncée dans LPR et DPR


Au matin du 19 février, les dirigeants de la RPD et de la LPR annoncent simultanément une mobilisation dans les républiques autoproclamées sur fond de menace d'une offensive de grande envergure des Forces armées ukrainiennes depuis les territoires du Donbass contrôlés par Kiev. La mobilisation est universelle et aura lieu sur tout le territoire contrôlé par Lougansk et Donetsk.


A cette occasion, le chef de la DPR, Denis Pushilin, s'est adressé aux habitants par une déclaration. Le message vidéo a été posté sur la chaîne YouTube du chef de l'Etat.

En particulier, Pouchiline a déclaré avoir signé un décret sur la mobilisation générale (il a déjà été publié) et appelé les compatriotes "qui sont en réserve à venir dans les commissariats militaires". Il a appelé tous les hommes de la RPD qui peuvent détenir des armes, "à défendre leurs familles, leurs enfants, leurs épouses, leurs mères".


Ensemble, nous obtiendrons la victoire souhaitée et nécessaire pour nous tous. Nous protégerons le Donbass et tout le peuple russe

- il a souligné.

En outre, Pushilin a donné l'ordre de fournir technique formations militaires de la RPD dans les volumes requis (selon les plans de mobilisation). Les députés du Conseil populaire de la RPD devraient prochainement examiner le document lors d'une réunion extraordinaire.

Le décret, signé par le chef de la LPR Leonid Pasechnik "afin de créer les conditions pour repousser l'agression", fait référence à la préparation complète des formations armées de la république au combat et à la garantie de leur dotation en personnel en temps de guerre. Le chef de l'Etat a également appelé tous les hommes de la LPR capables de détenir des armes à "se lever pour la défense de leur terre".

Annoncer la mobilisation générale sur le territoire de la République populaire de Louhansk. Informer immédiatement le Conseil populaire de la LPR de l'annonce de la mobilisation

dit le document publié.

Nous vous rappelons qu'à la veille des autorités de la LPR et de la RPD annoncé sur l'évacuation des résidents des républiques vers le territoire de la Russie. La nuit sur la ligne de démarcation était agité. Notez que l'affûtage commencé Le 17 février, quelques heures avant le début de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. Dans le même temps, Kiev continue de rassembler des forces supplémentaires de toute l'Ukraine dans le Donbass.
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
    Alexeï Davydov (Alexey) 19 Février 2022 11: 37
    +1
    La Russie doit reconnaître la LDNR et protéger ces territoires. Cela fait partie de son propre avenir.
    Dans le même temps, il faut annoncer la menace d'un coup porté aux centres de décision aux États-Unis et en Grande-Bretagne.